FAQ Algodystrophie

Questions fréquemment posées

Retrouvez ici la liste des Questions fréquemment posées sur le sdrc algodystrophie

Voici quelques réponses

L’algodystrophie est une maladie handicapante qui touche environ 5 à 25 personnes sur 100 000 dans le monde, et principalement les femmes Aussi appelée Syndrome Douloureux Régional Complexe (SDRC), elle est en partie liée à un dysfonctionnement du système nerveux.

En grec ancien, “algos” signifie “douleur” : l’algodystrophie se caractérise, en effet, par une douleur continue et intense au niveau de la zone concernée – la main, le poignet, le pied ou la cheville, le plus souvent.

Il existe deux facteurs principaux pouvant déclencher une algodystrophie : un traumatisme (une fracture du poignet, une luxation, une entorse…) ou une intervention chirurgicale (opération du canal carpien, opération de l’hallux valgus, chirurgies orthopédiques…). Ainsi, les experts estiment que le risque d’algodystrophie au niveau de la main est d’environ 3 %, après une opération du syndrome du canal carpienIl existe deux facteurs principaux pouvant déclencher une algodystrophie : un traumatisme (une fracture du poignet, une luxation, une entorse…) ou une intervention chirurgicale (opération du canal carpien, opération de l’hallux valgus, chirurgies orthopédiques…). Ainsi, les experts estiment que le risque d’algodystrophie au niveau de la main est d’environ 3 %, après une opération du syndrome du canal carpien

Le plus souvent, l’observation des symptômes suffit à poser le diagnostic d’algodystrophie.Deux examens complémentaires peuvent néanmoins être réalisés : une radiographie de la zone douloureuse montrera ainsi une déminéralisation osseuse chez la personne souffrant d’algodystrophie (on parle d'”ostéoporose localisée”), tandis qu’une image scintigraphique montrera un excès de vascularisation sur le site douloureux

L’algodystrophie présente une durée d’évolution généralement comprise entre 6 et 24 mois – d’après les spécialistes, la guérison est plus longue lorsque la pathologie concerne les membres inférieurs